PromesseS utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.

Le 27 février s’est tenue une réunion  du CA PromesseS. 
Covid oblige : elle s’est déroulée en vidéo conférence.
Force est de reconnaitre que le covid nous a permis cette évolution vers la vidéo conférence qui ne manque pas d’intérêts. Ainsi :

  • Nice et Chambéry étaient présents et actifs.
  • Des membres Franciliens en déplacement en province : Le Berry, les Landes, la Bretagne ont pu participer.
  • Les Franciliens de Paris ou de banlieue étaient aussi présents.
  • D’autre part le mode de fonctionnement où l’on coupe le micro quand on ne parle pas permet d’avoir des échanges plus calmes – sans brouhaha. Tout cela améliore la fluidité des échanges et apaise les débats.
  • Pascale notre chef d’orchestre Zoom est en train de passer maitre dans l’utilisation de l’outil. Ainsi Pierre a pu commenter le rapport financier pendant que Pascale faisait défiler les écrans de la présentation.

Pour en revenir au fond de notre réunion :

  • Elle a été consacrée à la préparation de notre Assemblée Générale Ordinaire 2020 qui aura lieu le 21 mars 2021. Nous avons en particulier avalisé notre Rapport d’activité.
  • Nous avons aussi accueilli Valentine, Annie, Laurence et Denis qui devraient rejoindre le CA à l’occasion de notre prochaine AGO.
  • Enfin nous avons fait le point sur différents projets qui avancent favorablement :
    • PromesseS se dote d’un formateur PSSM. (Premier Secours en Santé Mentale)
    • La marche sur les Chemins de Compostelle s’organise
    • Un courrier à destination de nos députés et sénateurs est en phase de finalisation
    • ..etc


Pour finir : Rendez vous à nos adhérents le 21 mars 2021 pour notre AG 2020.

L'association PromesseS a eu le plaisir de  proposer à ses adhérents de visionner le film " La forêt de mon père", au cours de la 2eme quinzaine de janvier 2021.
Le 31 janvier, Promesses a organisé, ensuite,  un ciné - débat   par visioconférence avec la réalisatrice de ce film : Mme Véro Cratzborn. 

Ce film a pour toile de fond les maladies psychiques et plus particulièrement la schizophrénie montrant leurs impacts sur la vie des personnes malades ainsi que leurs proches. Il exprime aussi  la voix de l'enfant face à un parent présentant une maladie psychique. On oublie souvent de donner des clés aux enfants pour comprendre le trouble de leur parent.

On retrouve l'étrangeté, les difficultés relationnelles, l'importance des soins et l'épuisement des ressources, A l'inverse de nombreux films que l'on présente la personne atteinte de schizophrénie comme quelqu'un de dangereux, ce film est plein d'humanité,  nous montre le parcours difficile de ce père de famille, l'un des héros de ce film. Il exprime aussi le fait que l'on peut être bon parent avec des troubles.

Lors des échanges avec Vero Cratzborn, celle-ci a pu parler du tournage mais aussi de sa vision de la maladie, du rétablissement, de l'espoir et de la déstigmatisation qu'elle propose à travers cette belle réalisation.

 

Vous avez la possibilité  d'entendre le débat dans son intégralité.
Nous vous proposons aussi quelques documents (critiques)


Critique du film cliquer ICI
 Critique jeunes auditeurs cliquer ICI


 Ecouter le débat :

La place des familles dans les soins Psychiatriques  - Droits et conseils.

         En cliquant sur l'image ci-dessous vous accédez à un document edité par l'UNAFAM.
         Ce document contient des conseils et des aides précieuses

place familles soins titre

Une personne handicapée vivant en couple doit demander l’accord et le financement de son conjoint pour payer chacune de ses dépenses de la vie quotidienne. Une pétition a été lancée en septembre dernier sur la plateforme du Sénat par Véronique Marie-Bernadette Tixier, pour réclamer la désolidarisation des revenus du conjoint pour le paiement de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH). 

En effet, le versement de cette allocation dépend du niveau de vie du couple, rendant très dépendante financièrement la personne en situation de handicap qui se voit privée de ressources propres si le ménage dépasse un plafond. Elle peut ressentir dès cet instant qu’elle n’existe plus socialement et qu’elle ne sert à rien, ce qui rajoute à ses difficultés dues à son état physique ou mental.

La pétition a récolté prés de 97 000 signatures à ce jour, un rapporteur au sénat vient d'être nommé, si la pétition atteint 100 000 signatures avant le 10 mars, elle est transmise à la conférence des présidents et peut être considérée comme elle se doit. 

La signature de cette pétition étant individuelle, Promesses vous informe de cette initiative, et vous laisse le choix  de prendre position. 

Pour consulter et signer la pétition, cliquez ici

Capture décran 2021 01 14 à 16.41.58PromesseS se joint à d'autres associations, pour co-signer une lettre collective dénonçant 3 décrets parus au Journal Officiel (décret 2020-1510décret 2020-1511décret 2020-1512 et demandes d'avis de la CNIL n°19013316 et n°19013317). 

Après Hospyweb et sa mise en relation possible avec le fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT), un pas de plus a été franchi avec ces décrets stigmatisants et discriminants sortis peu avant les fêtes et presque sous silence.

Nous vous tiendrons au courant des réponses qui seront apportées à cette lettre collective envoyée mardi 5 janvier 2021 et des suites que les associations signataires pourraient êre amenées à envisager.

Pour télécharger la lettre au format PDF, cliquez ici.

Capture décran 2021 01 04 à 15.55.15En partenariat avec AG2R LA MONDIALE, APF France handicap PACA-Corse et de nombreux partenaires vous invitent à un webinaire gratuit. L'objectif est de soutenir toutes démarches facilitant la conciliation entre vie professionnelle et vie d'aidants pour l'équilibre de tous

Développer l'écoute : un levier pour une nouvelle dynamique relationnelle

Comment accompagner vos collaborateurs afin de leur permettre de rester intégrés et engagés dans leurs rôles au sein de l’entreprise ? Sans jamais vous perdre dans cette écoute ou écouter pour rien, vous apprendrez à identifier et dépasser les 4 grandes résistances à l’accueil et à l’accompagnement de vos collaborateurs.

 Webinaire organisé le jeudi 7 janvier 2021, 
de 14h à 15h, avec la participation de La Bulle ouverte

 
> Pour participer au webinaire, inscrivez-vous en cliquant ici  


> Pour découvrir le détail du programme, cliquez-ici.  

> Il est possible de visionner en replay les précédents webinaires :
N°1 : Actifs et aidants :  Quelles réalités aujourd'hui ?  Comment soutenir les actifs qui sont aidants en parallèle ?  
N°2 : Identifier et valoriser les compétences transversales des actifs/salariés/aidants

> Contact et information : Élise Martinez, cheffe de projet Aidants APF france handicap
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., 04 98 01 30 50

Capture décran 2020 12 28 à 10.03.20Pour le mémoire de fin d’études présenté par Vincent Boussion, fils d’une de nos plus fidèles adhérentes. Clôturant un cursus de formation au métier de Médiateur de Santé Pair, ce mémoire analyse avec précision l’émergence de ce nouveau métier permettant d’apporter un aide, une compréhension et un appui partagés de « l’intérieur » auprès de personnes souffrantes de troubles psychiques.

Il analyse également avec finesse l’immersion du MSP au sein de l’équipe soignante et les enjeux liés à la constitution d’équipe réellement pluri-disciplinaires destinées à favoriser le rétablissement.
 

Gratifiée d’une mention « bien » pour cette fin de formation niveau Licence III en Sciences Sanitaires et Sociales (Paris-Sorbonne), voici une belle réflexion sur l’accompagnement et sur le parcours de médiateur(trice) de santé Pair. Vincent Boussion est l’un des rares  MSP a avoir intégré une équipe du secteur médico-social. 

Télécharger le mémoire au format PDF en cliquant ici

Capture décran 2020 11 23 à 13.55.51S'assurer du consentement des personnes souffrant de troubles psychiatriques, respecter leurs volontés et leurs droits ou encore les impliquer dans leurs soins avant qu’elles ne soient en crise, tels sont les objectifs de « Mon Guide Prévention et Soins en santé mentale », un kit pédagogique élaboré par Marie Condemine et Ofelia Lopez Hernandez (psychologues, Association PRISM), en partenariat avec Psycom.

 Construit selon une démarche participative, avec des patients, des proches et des professionnels de la santé et du social, l'outil permet aux personnes vivant avec des troubles psychiques de s’exprimer, de dire qui elles sont et ce qu’elles veulent lorsqu’elles sont en plein trouble. « Mon GPS » facilite ainsi le partenariat de soins entre les patients, les professionnels et leur entourage familial et, diminue les soins sans consentement, la contention et l’isolement. 


Le principe ? Un livret d’une dizaine de pages, permettant de recueillir des informations importantes pour mieux connaître les choix des personnes (vie quotidienne, ressources pour aller bien, personnes de soutien, signes d’alerte, informations sur les traitements médicamenteux, points de vigilance en cas d’hospitalisation, etc.).
Le kit d’utilisation comprendra ainsi un livret à remplir par la personne vivant avec des troubles psychotiques, accompagné de 3 notices et d’un guide pour aider au remplissage et à la mise en œuvre, ainsi que des ressources. C’est un outil adaptable à chaque type de personne et de parcours, dès lors que l’intensité des troubles n’impacte pas les capacité de jugement.

Une initiative qui a reçu le prix du Jury au Concours Droits des usagers de la santé - Édition 2020 du Ministère des Solidarités et de la Santé, ainsi que le Label Droits des usagers de la santé 2020, décerné par l'Agence régionale de santé Ile-de-France.

Plus d'infos sur le site gouvernamental du Ministère de Solidarités et de la Santé en cliquant ici
Pour télécharger le kit pédagogique du Guide Prévention et Soins en santé mentale et tous les documents annexes, rendez-vous sur le site de Psycom.org en cliquant ici

[TÉMOIGNAGE 🗣] Avec « Ensemble, on aboie en silence » (aux éditions HarperCollins), le rappeur Gringe (de son vrai nom Guillaume Tranchant) publie un premier livre très personnel dans lequel il met en lumière le quotidien de son petit frère, Thibault, vivant avec une schizophrénie depuis l’âge de 21 ans.

Un témoignage pour déconstruire les clichés autour de la schizophrénie. 

L'association PromesseS a créé une vidéo afin de mieux se faire connaitre : n'hésitez pas à la visualiser et à la faire connaitre !





Vero C 2

Nous vous recommandons si vous avez envie d'aller au cinéma, le film de Vero Craztborn : « La forêt de mon père ». 

Ce film donne à découvrir, vues à hauteur d'enfants, les émotions et les tribulations d'une famille prise dans la tourmente de la maladie psychique du père de famille. 

À travers le regard de la jeune héroïne Gina, ado, de son jeune frère et de sa petite soeur, le public le plus large peut recevoir ce film/témoignage réalisé par Vero Cratzborn.

Les acteurs sont excellents et le scénario, entre conte et récit, permet de mieux comprendre les choses concernant le maladie psychique et son impact sur les familles et surtout, les enfants.

> Visionner la bande-annonce en cliquant ici

Capture décran 2020 06 18 à 10.22.10

Vous habitez dans l'Est Var et votre proche souffre de schizophrénie ou de troubles schizo-affectifs ? Ce programme Profamille est alors fait pour vous. Il vous aidera à mieux faire face à la maladie et il donnera à votre proche plus de possibilité de se rétablir à tout stade de la maladie n'hésitez pas, Il n'est jamais trop tard !

Le programme Profamille est une formation structurée de 14 séances réparties sur un an, le jeudi de 9h à 13h. 

Pour information et inscription à la session de septembre 2020 à FRÉJUS, contactez : 

NICOLAS Nathalie, formatrice - Pôle Psychiatrie
Tél. 04.94.40.21.21 - Poste : 2942
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

> Télécharger le flyer complet en cliquant ici.

Article profamille
Résumé

Objectif

Cette étude décrit l’évolution du taux de tentatives de suicide chez des patients avec schizophrénie avant, puis douze mois après qu’un de leur proche ait bénéficié du programme de psychoéducation à destination des familles Profamille.

Méthode

Étude rétrospective sur 1209 participants ayant participé au programme Profamille version V3.2 sur 40 centres français, belges et suisses. La présence de tentatives de suicide chez les patients a été évaluée par un auto-questionnaire renseigné par le proche participant à Profamille. Une évaluation T0 explore les 12 mois précédant le début du programme, l’évaluation T1 explore les 12 mois suivant le programme.

Résultats

Le taux de tentative de suicide est de 6,4 % avant Profamille, de 2,4 % 12 mois après la fin du programme. On observe une réduction significative du taux de tentatives de suicide au cours des 12 mois (p = 0,0003) suivant Profamille.

Conclusions

Cette étude montre l’impact favorable de Profamille dans la réduction du taux de tentatives de suicide chez les patients avec schizophrénie. Dans la perspective d’une réduction des tentatives de suicide, nos résultats suggèrent l’intérêt de proposer Profamille précocement, lorsque le risque est le plus important.

> Lire l'article complet en cliquant ici

> Se rendre sur le site de ScienceDirect en cliquant ici.  

unnamedLa réunion d’information Profamille prévue le 16 juin ne peut évidemment pas avoir lieu du fait du Covid-19. À la place, nous vous proposons une réunion virtuelle sur TEAMS, le mardi 30 juin de 17h à 19h. 

Lors de cette réunion nous vous présenterons le programme puis il y aura un temps d’échange. 


L’inscription par mail  à cette réunion est impérative. Vous pouvez dès à présent vous inscrire auprès de Mme Dominique Willard, psychologue clinicienne, coord. Réseau ProFamille, SHU secteur 14, Centre Hospitalier Sainte-Anne : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Une fois votre présence confirmée par mail, un lien vous sera envoyé, ce qui vous permettra de vous connecter à Teams le mardi 30 juin de 17h à 19h.  


Capture décran 2020 05 27 à 11.13.08Voilà, nous y sommes ! Et chaque jour nous permet de reprendre lentement pied dans « la vraie vie ».

Fini le confinement (nous l’espérons très fort, en tous les cas) et place à la responsabilité de chacun pour faire en sorte que le virus reste à bonne distance. 

Avec cet ultime bulletin s’arrête donc la série impromptue des lettres  « Résiste ! Avec PromesseS ».

Nous espérons vous avoir offert des instants agréables mêlant découvertes et informations ciblées sur LA préoccupation du moment. Elle était de taille et méritait cet accompagnement !

PromesseS reste à l’écoute à travers son site et ses newsletters.

Et vous redis une dernière fois « Prenez soin de vous » !

Pour télécharger notre lettre hebdomadaire numéro 8, veuillez cliquer ici.

Capture décran 2020 05 05 à 08.32.49Dernière ligne droite avant le jour J du déconfinement... Et donc dernier parcours hebdomadaire à vos côtés, cette fois dans les Hauts de France.

Ah le grand air ! la marche ! les plages à perte de vue ! Nous en rêvons tous et c’est donc pour bientôt.

Il faudra sans doute attendre un peu plus longtemps pour se presser dans les rues transformées en vitrines géantes pour une de ces braderies ou réderies qui participent à la réputation de chaleur et de convivialité des gens du Nord.

Il faudra encore plus de temps pour se fondre dans les bandes denses, joyeuses et colorées des carnavaleux de Dunkerque et d’ailleurs “qui s’embrassent, se poussent, se serrent !”

On peut y songer mais ce n’est pas pour tout de suite…

L’heure est au prudent déconfinement. Pour vous en reparler nous vous donnons rendez-vous la dernière semaine de mai pour un “Résiste ! et déconfine- toi ! avec PromesseS “ 

Avec, toujours aux manettes, Pascale Machelot qui mérite un grand bravo pour cette série aussi inspirée que bienfaisante.

Nous l’en remercions de tout coeur et vous donnons rendez-vous le lundi 25 mai pour explorer tout à la fois, une nouvelle région et une autre phase de notre histoire sanitaire !

Pour télécharger notre lettre hebdomadaire numéro 7, veuillez cliquer ici.

N.B : Nous avons souhaité faire cette feuille, la plus légère possible malgré la gravité du moment et les difficultés que vous rencontrez peut-être ainsi que nos proches. N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques. L’équipe de PromesseS reste présente et joignable pour vous accompagner, si nécessaire, dans cette période difficile.

Capture décran 2020 04 28 à 08.23.50Le compte à rebours est en marche et chaque jour qui passe nous amène vers le temps du déconfinement, cette  nouvelle étape aux contours incertains dans le déroulement de  la pandémie.

La Normandie est notre terre d’ancrage pour cette avant-dernière semaine. Place aux impressions, aux sensations que sa lumière distille, du Havre à Rouen, de Giverny à Honfleur en passant par Saint-Paër, bien sûr !

Le vent qui souffle  fait danser les cerfs-volants qui tiennent un de leurs grands rendez-vous à Dieppe, sur la côte d‘albâtre. Avec eux, évadons-nous et laissons s’instaurer une relation « qui nous met à distance, nous offre à l’oubli de nous-mêmes, créée comme une sorte de vide en nous et nous permet au plus haut point d’être réceptifs au monde ».(*)

Que ce moment de rêverie devant leurs gracieuses volutes et le grand souffle qui les anime, chasse les sombres pensées et rafraîchisse notre atmosphère confinée !

(* ) Philippe Cottenceau, poète et créateur de cerfs-volants.

Soutenons-nous, Surmontons Ensemble cette nouvelle semaine !
 

Pour télécharger notre lettre hebdomadaire numéro 6, veuillez cliquer ici.

N.B : Nous avons souhaité faire cette feuille, la plus légère possible malgré la gravité du moment et les difficultés que vous rencontrez peut-être ainsi que nos proches. N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques. L’équipe de PromesseS reste présente et joignable pour vous accompagner, si nécessaire, dans cette période difficile.

 

Capture décran 2020 04 24 à 09.43.38Grande migratrice, la cigogne revient tous les ans, au printemps, faire son nid dans ce coin de France. Oiseau de bon augure, elle est attendue et respectée sous toutes les latitudes. ... Certains peuples célébraient son arrivée car celle-ci annonçait la fin de l'hiver et ils lui attribuaient une signification joyeuse : la cigogne était porteuse de chance et de plaisir.

Alors ne boudons pas notre plaisir et suivons-la dans cette contrée pleine d’attraits.Choucroute, cigognes, cathédrales, champagnes, vins blancs, flammekueches, mirabelles, marchés de Noël... Non le Grand Est n’est pas seulement ça. Et pourtant, ce serait déjà beaucoup ! Ce n’est pas non plus la Sibérie française, terre lointaine, où l’accueil serait aussi glacial que la température !

Cette semaine, nous allons revêtir notre âme d’enfant avec des personnages hauts en couleurs commeTomi Ungerer et Claude Ponti. L’un est né à Strasbourg, l’autre à Lunéville ! Ces deux géants de la littérature jeunesse se sont rencontrés en septembre 2018. Une interview de Nathalie Brisac, réalisation de Guillaume Ledun, à écouter absolument en cliquant ici !

Soutenons-nous, Surmontons Ensemble cette nouvelle semaine !

 

Pour télécharger notre lettre hebdomadaire numéro 5, veuillez cliquer ici.

N.B : Nous avons souhaité faire cette feuille, la plus légère possible malgré la gravité du moment et les difficultés que vous rencontrez peut-être ainsi que nos proches. N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques. L’équipe de PromesseS reste présente et joignable pour vous accompagner, si nécessaire, dans cette période difficile.

Capture décran 2020 04 24 à 09.31.14Poursuivant notre voyage en cette période de confinement, nous attérissons, cette semaine, en Rhône-Alpes.
Le saviez-vous ? Antoine de St Exupéry est né à Lyon. Il devient pilote pendant son service militaire et est ensuite engagé dans l’Aéropostale. Lors de la seconde guerre mondiale, il est mobilisé par l’Armée de l’Air pour faire des vols de reconnaissance. En 1943, Antoine de St Exupéry publie un conte poétique et philosophique « Le Petit Prince ». Ce petit roman commence par une panne dans le désert pour finir par la réparation de l’avion masquant une réparation bien plus importante, celle de l’homme ! Quelle belle allégorie en ce temps de crise du Covid-19

Soutenons-nous, Surmontons Ensemble cette nouvelle semaine !

Pour télécharger notre lettre hebdomadaire numéro 4, veuillez cliquer ici.


N.B : Nous avons souhaité faire cette feuille, la plus légère possible malgré la gravité du moment et les difficultés que vous rencontrez peut-être ainsi que nos proches. N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques. L’équipe de PromesseS reste présente et joignable pour vous accompagner, si nécessaire, dans cette période difficile.

Capture décran 2020 04 08 à 11.09.40
Vous connaissez Mafalda ? C’est une bande dessinée argentine de l’auteur Quino. Mafalda est le personnage principal. Elle a du caractère et réagit à tout ce qui se passe autour d'elle et à ce qu'elle lit dans les journaux. Son objet préféré est sa mappemonde. Elle voit en elle une représentation du monde, qu'elle juge malade. Elle lui applique des crèmes de beauté à la suite de nouvelles particulièrement sombres.

Soutenons-nous, Surmontons Ensemble cette nouvelle semaine !

Suivons Mafalda, non pas en Argentine, mais en Espagne : ce beau pays à l’extraordinaire diversité, ce pays où il faisait bon aller à la rencontre des habitants, fréquenter ses bodegas et se régaler de sa cuisine, ce pays aux multiples facettes où il faisait bon vivre !

Pour que cet imparfait puisse revenir au présent !

En solidarité avec nos amis espagnols qui paient cher le coronavirus !

Pour télécharger notre lettre hebdomadaire numéro 3, veuillez cliquer ici.

 

N.B : Nous avons souhaité faire cette feuille, la plus légère possible malgré la gravité du moment et les difficultés que vous rencontrez peut-être ainsi que nos proches. N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques. L’équipe de PromesseS reste présente et joignable pour vous accompagner, si nécessaire, dans cette période difficile.

Capture décran 2020 03 31 à 14.42.48Les consultations et activités non urgentes ont été déprogrammées dans un certain nombre de services ambulatoires, notamment dans les Centres Médico-Psychologiques et les Hôpitaux de Jour.

Mais des permanences téléphoniques doivent être mises en place pour maintenir le lien avec les patients et continuer à leur apporter des réponses et du soutien.

Lorsque cela est nécessaire, des rendez-vous individuels peuvent encore être organisés (dans le respect des mesures barrières et règles de distanciation) pour les situations les plus critiques. Il ne faut donc pas hésiter à appeler les services dans lesquels on est habituellement suivis.
 
Pour télécharger la liste des numéros utiles, veuillez cliquer ici