PromesseS utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.

En ces temps pré-électoraux, il est important d’interpeller les candidats à l’élection présidentielle afin qu’ils se positionnent sur la question de la santé mentale :

  • L’appel de l’Unafam, de la fédération Santé mentale France et l'association Aire (Association des instituts thérapeutiques éducatifs et pédagogiques Itep et de leurs réseaux) demandant aux candidats à l'élection présidentielle d'intégrer dans leurs programmes un “véritable plan psychique”.
  •  Le Consensus de Blois issu d'un colloque organisé dans cette ville en novembre 2016 par l'Uniopss et ses partenaires, Santé Mentale France et l’Adesm (Association des établissements du service public de santé mentale). Il s’agit d’un plaidoyer en faveur de 11 défis prioritaires et 8 propositions d’évolution concrètes de la politique de santé mentale.
  • L’appel du Collectif Schizophrénies qui s'étonne que le sujet de la santé mentale demeure absent des programmes électoraux, demande aux candidats de faire connaître leurs positions, et relaye la pétition de Solidarité Réhabilitation « Partis politiques, candidats à l'élection présidentielle, publiez votre programme pour la santé mentale ».

Pour connaître et partager ces appels, rendez-vous sur le site www.Infirmiers.com qui les recense tout en présentant par ailleurs les candidats ayant évoqué le thème de la psychiatrie dans leur programme.

 

  • L’Appel des psychiatres et médecins du CH Le Vinatier (Lyon-Bron) inquiets sur l’avenir de leur mission

Nous, psychiatres et médecins du Centre Hospitalier Le Vinatier (Lyon Bron), au nombre de 166 signataires, sommes confrontés actuellement à une dégradation des conditions de prise en charge des patients. Nous exprimons notre très grande inquiétude sur l’avenir des missions de la psychiatrie publique, nos craintes à pouvoir maintenir des soins de qualité et de proximité dans les dispositifs de secteur et à prendre en charge les populations les plus démunies.

Cliquez ici pour lire la suite de l'appel

Pin It